Rencontre à Moustic le 29.03.2013


Projet kaleidos archipel
Développement de la philosophie Outils-réseaux Coopérer pour être moins con.
> Pas une franchise !!
> Ce que fait O/R : c'est génial, mais on en est qu'au début...

http://kaleidos-coop.org/wakka.php?wiki=PagePrincipale

adresse de la liste : archipel@kaleidos-coop.org


Présents :
> Lilian (@lilious / lilious@gmail.com): libère contenu de formation (outils/usages coop, guide pour artistes, assos, etude de cas...)
> Pascal (contact@fokus21.org), media citoyen et animation de réseau, Animacoop 2012
> Louis-Julien de la Bouëre (ljbouere@tiriad.org )
> Gatien Bataille (gatienbataille@gmail.com)
> Pierre-Yves : présent par les oreilles et le clavier et en tout cas de tout coeur avec vous (pcavellat@tiriad.org par skype)
pauline Asselin (passelin@regionpaca.fr)
Marika Bernier (marika.bernier@gmail.com/marikabernier@imaginationforpeople.org)
Florine Vanorlé (florine.vanorle@gmail.com) Association Mise à jour à Arles (valorisation des ressources locales, sonore, ...)
favoriser la coopération dans la culture et la valorisation du patrimoine
Alban "electron libre", co-routine, Imagination for People, developpeur, possibilité de libérer du code
Elsa (actions.territoires@orange.fr) : par clavier
> Claude Henri (animation numérique, engagé sur mvt des Colibris)
http://www.colibris-lemouvement.org/
Vincent : scopyleft, découvre archipel, essaie de comprendre, développeur, mais n'a rien à proposer à l'heure actuelle
Gatien : education environnement en Belgique, a suivi Cooptic (formation de formateur), plaide pour démarrer mais construire en marchant
Mathieu Milon : sophrologue, s'intéresse à la coopération, travailler sur les freins, lâcher l'égocentrisme. wikiversité de la conscience ....
Sarah : étudiante en master gestion des connaissances, intéressée par usage social des TIC. Cartographie conceptuelle
valoriser la coopération plutôt que les pratiques
Fred : Supagro Florac, voudrait attirer des collègues sur "apprendre à apprendre", spécifité rurale idée archipel génial,
Marika (Imagination for people) : intéresser par tester des outils et les partager, parti pris est de commencer petit
Stéphanie (a travaillé à OR, COOPTIC) : suivre la suite
Jean-Michel : (Imagination for People, Outil Réseau, Animacoop...)la mise en réseaux s'est faite avec les machines dans les années 80, concurrence... partager les bateaux entre les usines pour que communication existe entre
Cécile (prononcer "C'est-c't'ile") (OR) : intéressée parce qu'elle a une île en elle!
Simon, Imagination for people, Coroutine




Métaphore de l'archipel
Première Île : sens de notre organisation
Iles imaginées :
- Chaque structure est une île
- une île des développeurs sociaux
- une île banque (voir essais OR/Tiriad) / une caisse "noire" solidaire, un pourcentage des actions partagées à définir?
Structure financière de solidarité, et chambre de compensation en monnaie complémentaire.
(voir : http://marspad.org/p/monnaies_moustics)
- une île centre ressource comprenant les contenus de la formation animacoop éditorialisés
- une île de testeurs (pour les méthodo, les outils)
- une ile de l'organisation
- une île gouvernance
- une île pédago : comment apprendre à coopérer? Quelles formations ?
- une île ferme de services (etherpad, chimère->bazaar breton)
- carte au trésors (audit des richesses et biens communs : compétences, ...),(voir kaleido'scop.org)
- une ile recette de formation


Fondamentaux
Edouard Glissan. deux mots clés
- identité racine : ce qui vient de notre histoire, de notre culture
- identité relation : partie de l'identité qui se construit des relations des autres
Pourquoi travailler ensemble ?
  • Ma motivation principale, c'est de prendre du plaisir à travailler avec d'autres, en gagnant de l'argent pour continuer à vivre de cette activité qui me passionne


L'archipel, quelle éthique, quelle ligne de conduite ?
une charte pour rentrer dans l'Archipel ?
trouver un plus petit dénominateur commun
"Coopérons pour être moins cons"?
Principe de réciprocité
Un minimun de valeur commune les licences Libres
JEU (jardin d'échange Universel) : http://jeu.vingrau.free.fr/cest_quoi.htm

Idée d'archipel en "organisation"...
Alban : chaque île sa propre identité ou chaque île par fonction?
chaque île est une entité qui réunie plusieurs entités
des îles structures et des îles qui sont partagées par tous
métaphore de la pirogue, des liens entre nous
besoin d'un logo comme marque de fabrique

Lilian : mettre une carte aux trésors en place? le plus petit dénominateur commun
possibilité de récupérer les ressources disponibles dans le réseau archipel et sur le web pour créer du bien commun: http://kaleidos-coop.org/wakka.php?wiki=RessoucesBiensCommuns
Pascal H. : importance du principe de réciprocité. Concurrence entre structures qui travaillent sur la même chose.
Claude : idée d'être le moins possible très débiteur (cf. JEU°(Jardin d'Echange Universel) http://jeu.vingrau.free.fr/) tenté de visiter mais "voie de garage "
lilian: pas trop de charte, 98 % de liberté
Laurent : construire un lieu d'expérimentation, plaisir
Bernard : réservé par l'idée d'une charte
Louis-Ju : croisement avec OR, lancement dans aventure, salarié depuis mai 2012
sur les cartoparties, ce qui importe c'est de relayer les formations avec les acteurs locaux
simon (Lille) : contribue à des projets qui visent à rendre autonome (utilisation des logiciels libres)
PYves :nécessité de lien humain, de l'affect, des rencontres pour faire sens
Pauline, stagiaire animacoop, avait commencé l'annuaire des animacoopiens, travaille depuis 6 mois au Service Innovation et Economie Numérique de la Région PACA , voudrait comprendre le rôle de l'acteur public qui soutient des formations ouvertes et duplicables, est-ce dans l'animation, dans la coordination des réseaux?
Louis Julien : pourquoi se sentir en concurrence ? Ex x restaurants dans la meme rue peuvent se renforcer...
scopyleft.fr découvre le projet... pas de propositions encore, car doit comprendre d'abord les tenants/aboutissants, et peut-etre proposer du temps et des sources
Gatien (belgique) expérience sur coopti plaide pour démarrer doucement mais y aller
Mathieu Milon (sophrologue) centre de la coopération de Montpellier. coment lacher ses freins sur la question des émotions, wiki de la conscience, propose des formations
Sarah : mémoire (usage sociale des TIC) réaliser une carto conceptuelle / l'expérience de Moustic l'a pas mal interpellé
Fred : supagro florac : apprendre à apprendre - attrait pour l'echange de temps dans une institution
Marika: IFP plateforme collaborative sur l'innovation sociale , test d'outils et partage d'experience
stéphanie: ancienne d'outils reseaux, travaille sur coop-tic
JM Cornu: similitude avec les reseaux des machines d'antan; évolution grace à certains choix des hommes de partager les outils communs

trouver les standards pour parler le meme langage
Lilian (je crois que c'est lui : PYves): va mettre ses contenus sur le site Archipel
un projet vient d'être mis en marche pour écrire un livre ouvert sur la coopération:
- la coopération ça marche partout
- coopération et ouverture des contenus

WIKI Archipel :
> Qui ont est, indiquer nos compétences, et ce que je sais/nous savons faire.
>
sugg pour avancer :
1/ lister les compétences et les contenus
2/ puis chacun proposera un chantier

Argumentaires ?
pour celles et ceux qui bossent en institutions



Ethique qui nous rassemblerais ?
cc by sa ?
mutualisation du temps / Echange réciproque de temps ?
nécessité de rendre les gens autonomes ?

Freins
relation institutionnels/associatons locales-associations - entreprises, etc...

Pistes d'actions du Faire ensemble (mais quelle méthodologie)
> continuer le travail sur les événements participatifs
> continuer le travail d'un document sur les monnaies complémentaires
> faire la pub d'animacoop...
> un lieu de questionnement, d'accélérateur de projet entre nous
> Cité/archiper de la coopération ?? Métaphore de la rue commerçante/Cité

Voir le tchat sur le coté

Où est ce qu'on s'arrête?
La concurrence entre les formateurs, difficultés de positionnement d'un commanditaire, gêne
un accélérateur de projet

Rendre visible

Piste d'entrée : les formés par animacoop...
alors les "hors animaccop" n'ont rien à faire là ?

Comment se reconnaître
> un petit logo sur nos sites
>

kaleidos-coop.org
http://kaleidos-coop.org/wakka.php?wiki=PagePrincipale

Liste de discussion: archipel@kaleidos-coop.org

à ne pas confondre avec http://www.kaleido-scop.com/ : Kaléido’Scop est une entreprise coopérative rassemblant des intervenants d’horizons divers, qui accompagnent des démarches participatives et dynamiques à partir de méthodes innovantes de diagnostic, d’analyse, de pédagogie… formelles ou non formelles.
en meme temps vous les connaissez? ça à l'air bien!

Premières coopérations
Annuaire compétences
Annuaire ressources
pour ne pas toujours solliciter les mêmes... Outils Réseaux par exemple
On lance, on essaie, on voit ce qu'on peut faire... des clashs, c'est bon...
chantier à durée limitée, valoriser, rendre lisible : faire des formations ensemble...


Quel sens cela aurait ?
répondre à nos motivations, pour peu qu'elles aient été précisées (voir plus haut)

Quels seraient nos plus petits liens pour donner du sens au projet

A propos des outils
interopérabilité si possible par yeswiki, ou favorisant les copier/coller


Pierre-Yves : en complément, pour évacuer mes petites frustrations qu'occasionnent les échanges à distance

La notion de charte Kaléido-scoop
L'idée de me semble importante. Une communauté, définie sur des idées communes : l'identité, le pot commun des valeurs admises et partagées
Mais à définir selon moi sur des choses fortes (le sens à trouver), et limitées en nombre (ex la licence Libre de référence : 4 lignes, 4 concepts forts) : compréhensibilité et fédération sur des principes de poids.
Attention je pense à ce qui serait par trop clivant sur les valeurs. On joue souvent avec le diable pour avancer dans nos projets... Et le diable des uns n'est pas le diable des autres...
Je crois beaucoup au principe de "viralité" des licences Libres : là on ont les posent, le vers commence à être - positivement - dans le fruit (frais ou pas)

La notion de pirates de l'Archipel...
Je crois évoqué, à un moment dans les échanges.
J'aime bien l'idée. Le passage d'idées (Libres) en contrebande...
La limite du terme serait par contre éventuellement (point de vue hors communauté) une acceptation de "est pirate celui ou celle qui télécharge sans se poser de questions"

Les outils de diffusion/partage de contenu
L'idée a été je crois évoqué en creux que  YesWiki serait tout de même L'OUTIL permettant de partager les ressources...
Pour Tiriad, la chose sera aisé puisqu'utilisant Yeswiki avec grand bonheur...
Mais, centrer le partage sur UN outil limite potentiellement les usages et peut être clivant...Ce qui l'utilisent ou pas...
Je verrai bien tester/imaginer cas par cas, en bidouillant comme évoqué, les possibilités de faire dialoguer les outils (wiki, cms, services de dépôts de contenus en lignes)




Synthèse :
- rendre visible les compétences, les contenus
comment? qui a des contenus à partager, qui fait quoi?
- un livre en chantier sur la coopération (un chantier qui démarre), ouvrir un yeswiki dessus ou sur kaleidoscoop
Développement de chantier pirate (à 2-3 et plus)
- un chantier : comment démarrer des formations? Trucs, conseils (Florine)




Ressources :
- Philippe Aigrain, Cause Commune - l'information entre bien commun et propriété (Fayard)
- Ivan Illitch, La Convivialité
- N° 4 dec.2012 de Documentaliste sciences de l'information dossier sur Information et Territoires (enjeux, stratégies, dispositifs et acteurs)